Découvrez l'émission du Centre d'Action Laïque diffusée sur la RTBF en juin 2018 ici 

Un inconnu vient te trouver et prétend qu’il est ton frère ?
Alors qu’il s’appelle Pierre et toi Nordine ?
Des prénoms pareils, ça peut cohabiter, se croiser tous les jours dans le quartier ou au travail, mais le soir, chacun rentre chez soi et retrouve son dialecte le plus intime, celui que tu ne partages qu’avec les tiens.
Mais il revient et dit « je suis ton frère ».
Tu l’envoies bouler.
Pourtant dès qu’il a passé la porte, tu as vu sur son visage le portait craché de ton père, ton Dom Juan de père, qui allait voir ailleurs, qui chassait les jeunes bruxelloises comme il avait rêvé de conquérir l’Europe, la Belgique, avant de prendre le bateau de l’émigration.
Pierre insiste et toi, tu nies, tu dis non.
Avec ces deux prénoms, on ne peux pas être frères, ou alors faudra en changer.
Tu dis non, mais dans ta tête, tu te rappelles qu’avec un père pareil, tu savais qu’il arriverait bien un jour, ce belge qui rêve de porter le nom arabe de ton père.

 


Les Enfants de Dom Juan

Nordine est le concierge d'un théâtre situé dans les quartiers populaires de la ville. C'est l'été, et la chaleur caniculaire semble avoir vidé les lieux. Les artistes sont en congé et les habitants sur la route des vacances. Nordine doit faire l'impasse sur les congés et reste au théâtre.
Après les attentats qui ont meurtri la ville, il doit accueillir Pierre, un artiste nomade, spécialisé dans les situations violentes et conflictuelles, qui a été engagé dans le cadre du projet : «réapprenons à vivre ensemble». Dans trois semaines, Pierre proposera un spectacle aux habitants du quartier, il contera l'histoire de Dom Juan, l'athée jeté aux enfers...
La question de la subversion est au centre de notre histoire. Rire et sourire dans un contexte oppressant, qui en réalité, n'est qu'un prétexte pour nommer les choses, se raconter à soi et à l'autre. Cette amitié naissante entre Nordine et Pierre -que tout oppose pourtant, permettra-t- elle de remplacer les coups de kalachnikovs par des coups de coeur ?
Pour l'heure, seuls les coups de théâtre imaginent d'autres possibles…

Télécharger le dossier de présentation du spectacle

1/6

LES ENFANTS DE DOM JUAN

Texte récompensé par le prix "Auteur" SABAM Award 2018

À partir de 14 ans

70 min

Jeu

Ben Hamidou & Sam Touzani

Mise en scène

Gennaro Pitisci

Écriture

Gennaro Pitisci

Sam Touzani

 

Collaboration artistique

Nacer Nafti

Ben Hamidou

 

Scénographie et lumières

Josse Derbaix

Gennaro Pitisci

Marie Van Oost

 

Sculpture

Jean-Loup Leclercq

Vidéos

Zakaria EL Bakkali Moreno

Construction décor

Aziz Ben Salah, Aziz Amelhay, Mostafa Abderrahim, Cédric Eugène

Communication, affiche, photos

Maïté Renson

Recherche accessoires

Laura Montalbano 

Avec l'aimable participation d'Hélène Gailly

Une coproduction du Brocoli Théâtre et de la Maison des cultures et de la cohésion sociale de Molenbeek Saint-Jean. Ce Spectacle a reçu le soutien de la Bourgmestre de Molenbeek-Saint-Jean en charge de la Culture, Françoise Schepmans, et du Collège échevinal. Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale et de la COCOF-Cohésion sociale. Le Brocoli Théâtre est soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles, direction des arts de la scène, service du Théâtre.

Copyright photo : (c) Maïté Renson

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now